Download Algorithmique et programmation en Java - 3ème édition - by Vincent Granet PDF

By Vincent Granet

Show description

Read Online or Download Algorithmique et programmation en Java - 3ème édition - Cours et exercices corrigés PDF

Best programming: programming languages books

Professional Oracle 8i Application Programming with Java, PL SQL and XML

Oracle company has broadened its improvement platform, integrating open criteria equivalent to Java and XML into the guts of the Oracle 8i database. This prolonged programming atmosphere keeps to take advantage of the characteristics of scalability, reliability and potency of the world's such a lot profitable info administration software program, yet whilst it offers new demanding situations and possibilities to programmers.

Introduction to Computer Graphics: Using Java 2D and 3D

Special effects contains the production and illustration of easy graphical components and photographs, in addition to smooth options for rendering a digital truth. to use those thoughts thoroughly, one calls for a easy realizing of the elemental innovations in pictures. This ebook introduces an important uncomplicated thoughts of special effects, coupling the technical heritage and thought with useful examples and purposes all through.

Businessorientierte Programmierung mit Java: Der Weg zur effizienten Entwicklung von Geschäftsanwendungen im Intranet und Internet

Claudia Piemont ist Informatikerin und arbeitet als freie Autorin für deutsche und amerikanische IT-Fachzeitschriften. Sie hat langjährige Berufserfahrung als Softwareentwicklerin und Beraterin.

Additional info for Algorithmique et programmation en Java - 3ème édition - Cours et exercices corrigés

Example text

Notez bien qu’une expression peut très bien être formée à partir d’opérateurs manipulant des objets de types différents, et dans ce cas le parenthésage peut servir à délimiter sans ambiguïté les opérandes de même type dont la composition forme un résultat d’un autre type, lui-même opérande d’un autre opérateur dans la même expression. Par exemple, l’expression booléenne suivante : (i maxÉléments) et (courant = 0) est formée par les deux opérandes booléens de l’opérateur de conjonction eux-mêmes composés à partir de deux opérandes numériques reliés par des opérateurs de relation à résultat booléen.

Enfin, traitons la résolution d’une équation du second degré avec les trois coefficients réels a = 1, b = −200, c = 1. Nous obtenons : a ¯ = 1000 10−3 , ¯b = −2000 10−1 , c¯ = 1000 10−3 ∆= √ 4000 101 − 4000 10−3 = 2000 10−1 Dans le calcul de ∆, la disparition de 4000 10−3 au cours de l’ajustement conduit au calcul d’une racine fausse. 005. Dans la réalité, la mantisse est beaucoup plus grande et les calculs plus précis, mais les problèmes restent identiques. D’une façon générale, les opérations d’addition et de soustraction sont dangereuses lorsque les opérandes ont des valeurs voisines qui conduisent à un résultat proche de zéro, de même la division, lorsque le dénominateur est proche de zéro.

Un nom Chapitre 2 • Actions élémentaires 18 qui ne peut désigner qu’un seul objet, c’est-à-dire que la relation qui les lie ne peut être remise en cause, s’appelle une constante. Y-a-t-il d’autres façons d’établir cette relation que les deux que nous venons d’indiquer ? La réponse est affirmative. Presque tous les langages de programmation possèdent une action élémentaire, appelée affectation, qui associe un nom à un objet. Chaque langage de programmation a sa manière de concevoir et de représenter l’action d’affectation, mais cette action comporte toujours trois parties : le nom choisi, l’objet à désigner et le signe opératoire identifiant l’action d’affecter.

Download PDF sample

Rated 4.59 of 5 – based on 18 votes